Tomber enceinte : peut-on décider du sexe de bébé

À l’annonce d’une grossesse, les parents du bébé n’ont qu’une chose en tête, c’est de connaitre le sexe de leur bébé. Certains sont impatients et vérifient directement dès qu’ils en ont l’occasion. D’autres, quant à eux, préfèrent l’effet de surprise et attendent jusqu’au moment de l’accouchement. Dans le cas général, les parents ont toujours une préférence sur le fait d’avoir un petit garçon ou une petite fille. Sachez d’ailleurs qu’il existe des techniques permettant d’influencer le sexe du bébé.

Adopter un régime spécial

Pour déterminer le sexe du futur bébé, il existe de nombreuses techniques auxquelles les gens croient et appliquent depuis de nombreuses générations. Par exemple, certaines personnes disent qu’il est plus probable d’avoir un petit garçon lorsque la température du corps de la femme est assez élevée lors de la conception de l’enfant. Les légendes et les croyances sont très nombreuses et répandues dans toutes les cultures.

Actuellement, il existe des méthodes qui sont plus fiables, comme celle du régime fille ou garçon. Des experts se sont penchés sur des études afin de vérifier si l’alimentation des parents a une influence sur le sexe du futur bébé. Cela concerne les apports en minéraux par exemple. Il est donc conseillé de s’informer sur ce régime et adopter ce nouveau style d’alimentation.

Pour celles qui ont des difficultés à tomber enceinte, retrouvez sur cette page des solutions qui vous permettront de tomber enceinte rapidement.

Les méthodes impliquant le cycle de la femme

Parmi les méthodes qui aident à influencer le sexe d’un enfant, il y a quelques-unes d’entre elles qui ont pour principe de se baser sur le cycle de la femme. Pour déterminer le sexe du bébé, il faut tenir compte du jour de la conception. Le sexe pourrait varier si le bébé a été conçu avant le jour de l’ovulation de la femme, ou exactement à ce jour.

Il y a aussi la méthode Roberte qui est très connue et dont les résultats ont été très satisfaisants jusqu’ici. Le principe de cette méthode est simple. Cela part d’une corrélation qui est faite entre le cycle menstruel de la femme et les dates du calendrier. Il suffit d’apprendre cette méthode et de l’appliquer en couple.

Utiliser le diagnostic préimplantatoire

S’il existe une technique qui soit réellement efficace pour déterminer le sexe du futur bébé, c’est le DPI ou diagnostic préimplantatoire. Il s’agit d’une technique qui n’est pas accessible à tous, car elle a été créée pour aider les couples atteints de maladies graves à procréer. Mais, cela n’empêche pas que cette technique reste très intéressante.

Le principe part d’une fécondation in vitro. Sur les embryons qui se sont formés, on prélève des cellules qui ont été bien choisies. Ces cellules vont ensuite être examinées en détail et elles vont encore être sélectionnées par la suite. C’est par la suite que l’on détermine le bon embryon qui va être implanté dans le ventre de la mère. Le sexe de l’enfant va alors être déterminé dès le départ, selon les cellules qui ont été choisies sur l’embryon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *